Sucre de coco & sucre blanc

differentes-sortes-de-sucre

Le sucre de coco comme une alternative intéressante au sucre blanc. Ses bienfaits, ces apports, venez le découvrir.

Sucre de coco & sucre blanc

Sucre de coco ou sucre blanc ?

De sucre encore et toujours, la majorité des produits de l’agro-alimentaire en contiennent directement ou sous formes de dérivés. Des études ont beau montrer leurs effets sur l’induline, sur le corps. On sait que ce n’est pas le meilleur apport existant et donc ? La vraie question c’est « comment et par quoi le remplacer » ?

Le sucre de coco se trouve être une alternative intéressante pour remplacer le sucre blanc. Ce dernier est fabriqué à partir de la sève des fleurs de cocotiers.

Voyons ce qui fait du sucre de coco, un sucre intéressant, ce qu’il contient et ses bienfaits.


Écologique.

Il est issu des fleurs du qui poussent principalement en Inde et en Amérique du Sud. Après le prélèvement des fleurs on les fait chauffer jusqu’à ce qu’elles se transforme en sucre. Un cocotier nécessite peut de ressources et produit beaucoup plus de quantité que la canne à sucre / hectare. C’est pourquoi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture de la Banque Mondiale (FAO) considère que ce dernier est le sucre le plus durable.


Index glycémique bas.

L’index glycémique (IG) permet de classifier les aliments selon leur taux de glucides et leur effet sur la glycémie (taux de glucides dans le sang). Plus un aliment a un index glycémique élevé, plus le pancréas devra libérer une quantité importante d’insuline pour rééquilibrer la glycémie afin de retrouver un taux de glucide sanguin normal.

En effet, une trop forte consommation de glucides à IG haut peut entraîner une résistance à la sécretion d’insuline qui ne va plus jouer son rôle « d’abaisseur de la glicémie » (rôle hypoglycémiant). Ceci va donc augmenter les disques de diabète. Le sucre de coco va se situer entre 24.5 et 35 selon sa variété. Alors que l’index glycémique du sucre blanc est de 70.


Riche en antioxydants.

Il est très riche en composés antioxydants qui permettent de lutter contre l’oxydation des cellules causée par les radicaux libres. Ils sont indispensables à notre organisme puisqu’ils permettent de lutter contre certaines maladies, contre le vieillissement des cellules, l’oxydation.

L’indice ORAC – Oxygen Radical Absorbance Capacity (capacité d’absorption des radicaux oxygénés) – du sucre de coco est de 2200, ce qui est presque autant que les myrtilles !

N.B : Il est recommandé de maintenir un apport journalier situé entre 3000 et 5000 ORAC.


Nutriments essentiels.

Il va fournir de nombreux nutriments, contrairement au sucre blanc.

  • Vitamines du groupe B (dont les vitamines B1, B2, B3 et B6).
  • Potassium
  • Magnésium
  • Fer
  • Zinc
  • Contient 16 des 20 acides aminés.
  • Acide glutamique (indispensable au bon fonctionnement de l’organisme).


Comment le consommer ?

Comme le sucre roux. Son goût est très proche de la cassonade avec une touche caramélisée. Goût moins prononcé que le sucre complet, mais plus particulier que celui de table.

Il peut être utilisé pour :

  • Des boissons
  • Des porridges
  • En pâtisserie
  • Notons aussi que sa température de fonte est basse et qu’il faut une température élevée pour l’inflammation.






    sucre-de-coco-vs-sucre-blanc