Lait animal & lait végétal

le-lait

Le lait animal fait de plus en plus polémique. Que vaut-il ? Quelles sont les alternatives ?

Lait animal & lait végétal

Le lait animal – surtout de vache, le plus connu – est de plus en plus controversé. Présence de lactoses, antibiotiques, mauvaise digestibilité, mauvais facteurs de croissances et surtout des études qui montrent l’augmentation du risque d’ostéoporose alors que tout le monde pensait le contraire.


Lait végétal et animal

De plus en plus de consommateurs cherchent à éviter le laitage animal. Motivées par des raisons de santé (intolérance / allergie au lactose ou à la caséine). Régimes végétariens et végétaliens, ou question d’éthique personnelle liée à la condition animale.

Des alternatives existent : les laits végétaux. Il en existe de toutes sortes. De noisette, riz, épeautre, soja, coco, amande etc. … Chacun peut nettement s’y retrouver afin d’obtenir un produit de qualité et qui lui convient.

Par abus de langage, on les nomme « laits » végétaux, mais il s’agit de boissons extraites de végétaux.

Les avantages des laits végétaux

  • Très digestes
  • Conviennent aux personnes intolérantes au lactose ou à la caséine
  • Majoritairement exempts de gluten
  • Riches en minéraux, vitamines, fer…
  • Ils évitent de consommer des résidus d’antibiotiques, vaccins et hormones contenus dans le lait de vache.


Le lait animal

Il a un effet décalcifiant et il favorise l’ostéoporose.

Longtemps revendiquer comme un apport de calcium important le « consommer des produits laitiers » s’essouffle. ce dernier contient du calcium mais l’assimilation de ce dernier se situe entre 30 à 35% pour les produits d’origines animale et monte jusqu’à 70% pour les produits d’origines végétales. Aussi, a trop haute dose, il entraîne plus une décalcification osseuse plutôt qu’un renforcement à ce niveau.

Selon le professeur Joyeux, les femmes suédoises, qui sont les plus grandes consommatrices de lait dans le monde, sont les plus touchées par l’ostéoporose. Pour lui, le lait de vache est fait pour le veau. En effet, les facteurs de croissances ne sont pas les mêmes dans le lait maternel que le lait de vache. Le veau durant sa première année de vie, va prendre 360 kg.


Il contient de la caséine

Près de 80% de ses protéines sont composées de caséine. La caséine est une substance qui agit comme une puissante colle ou utilisée comme complément alimentaire comme « protéine à assimilation longue – 6h –. On l’utilise d’ailleurs la caséine pour coller les meubles et les étiquettes sur les bouteilles de bière. Consommée, elle agit de la même manière et encrasse notre organisme. A noter que le lait de vache est beaucoup trop riche en protéines : il contient 300 fois plus de caséine que le lait maternel.

Créer beaucoup d’acidité. Cet aliment doit absolument être supprimé en cas de maladie chroniques ou rhumatismes (spondylarthrite, polyarthrite).


Il est riche en sucre

Il contient du lactose, un sucre qui peut être difficile à digérer et qui peut entraîner différents troubles gastro-intestinaux comme des nausées, des diarrhées et des troubles de la digestion. Un litre de lait de vache contient environ 50 g de lactose.


Il contient des antibiotiques

Le taux d’antibiotiques présents est 100 fois plus élevé qu’il y a 25 années. Quant aux autorités sanitaires, elles se sont contentées d’élever les normes limites autorisées. Aux Etats-Unis, plus de la moitié des antibiotiques fabriqués chaque année est utilisée pour le bétail, soit plus de 11 000 tonnes ! Boire du lait, manger un yaourt ou du fromage, c’est donc consommer des antibiotiques à notre insu, qui vont affaiblir notre système immunitaire et endommager notre flore intestinale.


Les produits laitiers peuvent favoriser le cancer de la prostate

Plusieurs études ont démontré que la consommation de produits laitiers augmente le risque de cancer de la prostate après 50 ans.


Le lait végétal

Soja

Utilisation :

C’est le plus populaire des laits végétaux car c’est le premier à être arrivé sur le marché. On en trouve désormais presque partout. Son goût est neutre, ainsi il convient à une utilisation dans des plats sucrés ou salés. Il remplace aisément le lait de vache dans les recettes. Toutefois, il se digère parfois difficilement et pour cette raison il est déconseillé aux bébés et aux enfants. Il est recommandé de le choisir bio pour éviter le soja OGM.

Propriétés :

Il est aussi riche en protéines que le lait de vache : il contient tous les acides aminés essentiels et est dépourvu de graisses saturées. De plus, il possède des propriétés hypocholestérolémiantes, ce qui signifie qu’il permet de réduire le taux de mauvais cholestérol. Naturellement, il ne contient pas de calcium mais on trouve cependant des laits de soja enrichis en calcium.


Amande

Utilisation :

Il est très parfumé. Il est souvent utilisé pour sublimer des boissons et des recettes sucrées aussi bien que salées.

Propriétés :

Il est très nutritif et énergétique. Il contient des vitamines (A, B et E), des minéraux (calcium, magnésium), du fer, des protéines de qualité et des fibres. Il est très digeste et antiseptique pour les intestins. Il est à privilégier pour les enfants : on le recommande souvent pour la croissance. Le lait d’amande du commerce est surtout composé d’eau et d’additifs, et contient au final très peu d’amandes. Il faut donc privilégier le fait maison !


Noisette

Utilisation :

Il est naturellement sucré et très parfumé. Allié incontournable des chocolats chauds savoureux, il peut être utilisé pour réaliser des pâtisseries gourmandes.

Propriétés :

La noisette est très digeste et reminéralisante. Les propriétés du lait de noisette sont proches de celles du lait d’amande : il est très riche en calcium, magnésium, fer et acides gras mono-insaturés.


Riz

Utilisation :

Son goût est neutre et doux, et ce sans ajout de sucre. Très léger, il est souvent le préféré des enfants. Selon les fabricants, sa saveur varie légèrement en fonction du riz utilisé. Parfois on le trouve aromatisé à la vanille, au chocolat ou enrichi en calcium. Il est très digeste. Autre avantage : il est exempt de gluten !

Propriétés :

Le lait de riz fournit de la silice, un composé essentiel qui favorise la fixation du calcium et du magnésium sur les os et les cartilages. Il est riche en vitamines, minéraux et glucides lents. En revanche, il est pauvre en lipides et protéines. Afin d’enrichir son apport nutritionnel, il peut être mélangé avec du lait de noisette ou d’amande.


Épeautre

Utilisation :

L’épeautre est une ancienne variété de blé, qui est particulièrement digeste. On trouve du lait d’épeautre nature ou aromatisé au chocolat, à la noisette, à l’amande…

Propriétés :

Il contient des vitamines B, D et E, du calcium, du fer et du magnésium. Attention aux personnes intolérantes, ce lait contient du gluten.


Comment faire son propre lait végétal ?


recettes-lait

les alternatives aux produits laitiers


alternative-produits-laitiers

Malgré ces méfaits, le lait (de vache) est encore trop démocratisé et encré dans les mœurs. Pourtant il existe de nombreuses alternatives tant au niveau des laitages, des fromages et des beurres. Qu’attendons-nous ?